fr  fr  fr  fr
Mon panier
produit(s)

L'agriculture BIO

Les modes de production


cahors-bio.png

L'agriculture bio-dynamique existe depuis 1924.
Elle a pour but de soigner la terre, régénérer les sols, le Domaine devient
un « organisme agricole », utilise la fumure et les préparations bio-dynamiques à base de plantes médicinales et de minéraux, en respectant les rythmes de la Terre et du Cosmos.
Cette agriculture durable et respectueuse de l'environnement, apporte une alimentation saine et vivifiante au consommateur. 

L'agriculture biologique a des points communs avec l'agriculture bio-dynamique, elle refuse tout produit de synthèse et les OGM, choisit des variétés adaptées au terroir, fait des rotations longues, et des cultures d'engrais verts, composte des matières organiques, le désherbage est mécanique ou thermique.


Lorsque Justus Liebig développait la chimie agricole, Fritz Haber les gaz de combats (la mort), Rudolph Steiner - dans la mouvance goethéenne de la compréhension du Vivant - s'orientait lui vers l'agriculture biodynamique et l'anthroposophie 1861-1925.



L'agriculture conventionnelle utilise : pesticides 80 000 tonnes, engrais chimiques 10 millions de tonnes, conséquences : pollution de l'eau, destruction des sols, des paysages et de la biodiversité, destruction du tissu social et des savoirs, baisse de la qualité alimentaire, dépendance pétrolière (il faut 3 unités pétrole pour faire une unité d'engrais) !


Pierre Rabhi " Nombreuses sont les consciences qui, partout sur la planète, essaient de faire comprendre, de nous faire comprendre, que notre planète est trop belle, trop rare, pour être livrée comme une prostituée aux appétits jamais assouvis des financiopathes et autres prédateurs sans âme, à la gabegie d'un système à la rigidité cadavérique, promettant un bonheur qu'il est incapable d'assurer autrement que par la consommation exponentielle d'anxiolytiques "



Rappelons-nous aussi que les médicaments allopathiques sont produits à base de molécules chimiques de synthèse (antinomiques avec le vivant), les médecines alternatives et l'homéopathie vous en préservent. Un quart de gramme de principe actif chimique agit sur un sujet de 90kg, de plus la toxicité, la morbidité n'est pas dose dépendante. Les associations de médicaments et les potentialisations ne sont pas étudiées. Indépendamment des scandales révélés dans les médias, le rapport bénéfice/risque de la prise de médicaments chimiques est toujours à considérer sérieusement.



L'agriculture biologique

logo ab.png



L’agriculture biologique est un mode de production agricole spécifique, c’est-à-dire un ensemble de pratiques agricoles respectueuses des équilibres écologiques et de l’autonomie des agriculteurs.
 
Visant à la préservation des sols, des ressources naturelles, de l’environnement et au maintien des agriculteurs, l’agriculture biologique est souvent considérée comme un ferment de l’agriculture durable. 


D’utilisation volontaire, la marque AB permet aux professionnels qui le désirent et qui respectent ses règles d’usage d’identifier de manière spécifique leurs produits. 


Elle guide le consommateur et facilite son choix grâce à une reconnaissance visuelle rapide. 


Ce sigle est la propriété exclusive du ministère français en charge de l’agriculture qui en définit les règles d’usage, la marque AB garantit à la fois : 


- Un aliment composé d’au moins 95% d’ingrédients issus du mode de production biologique, mettant en œuvre des pratiques agronomiques et d’élevage respectueuses des équilibres naturels, de l’environnement et du bien-être animal. 


- Le respect de la réglementation en vigueur en France.


- Une certification placée sous le contrôle d’un organisme agréé par les pouvoirs publics français, répondant à des critères d’indépendance, d’impartialité, de compétence et d’efficacité tels que définis par la norme européenne EN 45011. 


Aujourd’hui, la majorité des consommateurs français identifient les produits bio grâce à ce logo AB (66% des consommateurs d’après une enquête INRA/GRET/Agence BIO de janvier 2003).

Association Demeter France

logo demeter.png



DEMETER est la marque internationale, déposée depuis 1932, des produits issus de l’Agriculture Bio-Dynamique.
Elle est présente dans plus de 50 pays au monde : du Canada à l’Italie, de l’Allemagne à l’Australie et au Japon.


Depuis le début du siècle, l'agriculture a subi une mutation fondamentale.
De la culture paysanne travaillant avec le monde de la nature, on est passé à une agriculture industrielle utilisant des produits de plus en plus polluants, avec les conséquences que l'on connaît sur l'environnement.
Les manipulations génétiques en sont aujourd'hui une autre dérive.

Dès 1924, conscient de la direction dans laquelle s'engageait l'évolution de l'agriculture, et inquiet de la dégénérescence de la terre et des aliments qu'elle produit, Rudolf Steiner a exposé les lois du vivant dans un cycle de conférences données aux agriculteurs.

Une agriculture prospère dite bio-dynamique venait de naître. Demeter est la marque qui permet de reconnaître les produits issus de l'agriculture bio-dynamique.

 L’Agriculture Bio-Dynamique existe depuis 1924.
Elle a pour but de soigner la Terre, régénérer les sols, et favoriser l’intégration au sein d’un même Domaine agricole animaux d’élevage et cultures. Les agriculteurs bio-dynamistes, grâce à la fumure et à des préparations à base de plantes médicinales et de minéraux, en respectant les rythmes de la Terre et du Cosmos, travaillent dans ce sens.

Cette agriculture durable et respectueuse de l’environnement, apporte une alimentation saine et vivifiante au consommateur.

ECOCERT

logo ecocert.jpg



ECOCERT est un organisme de contrôle et de certification, dont l’activité est à ce titre encadrée par les Pouvoirs Publics et la législation.

Ecocert est agréé par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, ainsi que par le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. En termes de structure et de procédures, Ecocert est accrédité par le COFRAC -Comité Français d’Accréditation-, selon la norme guide ISO 65 (EN 45011), qui exige indépendance, compétence et impartialité.

Contrôle et certification Le métier de base d’ECOCERT consiste à donner une garantie sur le respect rigoureux de cahiers des charges applicables à des produits, des systèmes ou des services. La délivrance du certificat représente un gage de sécurité pour le consommateur ou l’utilisateur.

En agrobiologie par exemple, ceci implique la capacité à accompagner, par un personnel qualifié, un réseau de proximité et des outils spécifiques, un très grand nombre d’acteurs de la filière bio, de façon à garantir conformité et traçabilité par rapport aux référentiels européen, étasunien ou japonais, selon le marché destinataire.

La bio : volet agricole du développement durable L’agriculture biologique est une réponse à la crise environnementale, dans son volet agricole et alimentaire. Ecocert souhaite agir par le biais de la certification au niveau des enjeux écologiques planétaires et donc favoriser le développement durable. Cette section vous présente son apport en termes de santé publique, de protection des ressources et de la biodiversité.
Elle présente le cadre réglementaire. Manger bio, c’est fournir à l’homme et à l’animal des aliments de qualité garantissant des conditions de culture et d’élevage non polluantes et respectueuses du bien être animal et des écosystèmes.

- Manger bio, c’est soutenir une agriculture durable, moderne, dont les techniques de production préservent la fertilité de la terre (engrais verts, rotation des cultures), respectent l’environnement et les animaux (espace vital, alimentation saine,...).

- Manger bio, c’est contribuer à maintenir des structures agricoles dans le tissu rural, Manger bio, c’est favoriser la compréhension entre producteur et consommateur par l’information sur les conditions de production et de transformation, par la traçabilité et par la transparence des garanties.

- Manger bio, c’est aussi contribuer à un monde durable préservant la biodiversité avec moins de pesticides et moins de polluants culture durable et respectueuse de l’environnement, apporte une alimentation saine et vivifiante au consommateur.





Contrôle et certification


Château Vent d'Autan est certifié en AB par ECOCERT SAS F 32600 et en biodynamie par DEMETER.
ECOCERT est un organisme de contrôle et de certification, dont l'activité est encadrée par les Pouvoirs Publics et la législation, il est agréé par le Ministère de l'agriculture, ainsi que par le Ministère de l'Economie .
En terme de structure et de procédures, ECOCERT est accrédité par le COFRAC – Comité Français d'Accréditation, selon la norme ISO 65 (EN 45011) qui exige indépendance, compétence et impartialité .

Après avoir obtenu la certification AB, Château Vent d'Autan est contrôlé puis certifié par DEMETER.

DEMETER-France,
5 place de la Gare 
68000 COLMAR, 
est l'organisme de contrôle de la bio-dynamie